Moi, cadre supérieure et deuxième femme – partie 3

par | 18 Août, 2017 | Nouvelles | 4 commentaires

Le mariage

Ça y est on y est
La dot est acceptée
La date convenue
Tout est en branle

Un mariage, trois pays connectés, trois cultures à mixer, c’est ma vie … Et ça se confirmera à chaque étape importante de ma vie: mes racines, mes origines, ma terre d’accueil et celle de mon coeur…

Je n’ai rien compris…
Je n’y comprends rien…

Je suis inexorablement tirée dans le mouvement de mon destin …
A mon insu….

Je suis en train de devenir la dexuième femme, une Niarel… moi??? La compressor??? Qu’ est ce qui m’arrive???
Ma twins, ma meilleure Amie n’en revient pas! Elle n’en revient toujours pas d’ailleurs ! Elle me disait hier douze ans après mais qu’est ce qui t’est arrivé à ce moment???

Je suis tiraillée entre mes convictions, mes ambitions, ma nature et l’Amour….
Et l’Amour gagne!!

L’Amour a gagné du terrain à mon corps défendant… Je ne peux, ne veux, n’envisage plus la vie sans Lui…

Je me donne des raisons… Des fausses raisons… Je doute… Je déprime… Je veux fuir… Mais Buur est là, très présent, plein de certitudes, confiant, amoureux, et surtout rassurant.

Et je cède…

C’est la folie des préparatifs, des tenues, de la fête.

Familles, amis c’est la mobilisation….

Certains viennent pour voir afin d’y croire,

D’autres pour raconter ce qui s’y est passé (c’est quand même la Compressor qui se marie!)

Et puis ceux qui m’aiment vraiment pour m’accompagner et me soutenir dans cette nouvelle aventure mienne …

Et c’est le premier accroc avec la gourgandine… Il est 19h Buur doit venir à 20h mais je veux qu’il vienne avant; je l’appelle et c’est elle qui décroche:
– Il se lave je suis sa femme vous êtes qui?

Je m’excuse platement et raccroche… J’ai envie de vomir… Et je goûte cette épice amère qu’est la Jalousie…

Le lendemain je reçois un coup de fil …C’est elle … Elle se présente, elle est la Femme de… Il n’y aura jamais de mariage… Elle est mariée au régime de la monogamie… Elle me fera du mal si je persiste… Je ferai mieux d’oublier son homme… Beaucoup de filles sont passées, elle les a toutes écrasées…

Je suis bouleversée, choquée…
J’en perds ma répartie légendaire

Je reste muette

Je découvre un nouvel univers qui va être mien… Et je déteste déjà….

J’en parle à Buur. Il me dit “laisses ça je gère, ne t’en occupes pas … Elle ne te dérangera plus…”

J’en parle à mes amies, et c’est parti, invectives, insultes, elles crient à la vengeance, elles vont régler le problème, elles vont l’appeler et elles lui feront passer l’envie de me rappeler…

Je suis OUT…

La compressor c’est TOUT sauf ça, je suis une mondaine qui ne descend pas dans la poubelle, je n’ose pas proférer de grossièretés, la vulgarité me répugne et j’ai une sainte horreur de la vilénie…

Ce n’est pas mon Monde….

Ma mère et ma Tante me rassurent, c’est une femme blessée, mets toi à sa place… Mets toi au dessus et ne réponds pas… Oublies la … Concentres toi sur le mariage….

Et j’enfouis cette première blessure loin pour me marier. Elle n’aura jamais le temps de cicatriser cette blessure. Elle continuera à se creuser, cicatrisant des fois mais toujours ravivée.

  • Dis ma chérie on en parle des choses bizarres?? (Rires…)
  • De tes chaussures qui ont disparu la veille du mariage alors que je tu les a portées toute la soirée pour accueillir les invités?? (Rires…)
  • 30 secondes après les avoir enlevées, elles avaient disparu, douze ans après on ne les a jamais retrouvées. (Rires…)
  • Faut qu’on ait un jour ou l’autre le fin mot de l’histoire de ces chaussures. Wooy, qu’est ce qu’on les a cherché ce soir là (Rires…)
  • On en parle des espions envoyés par la gourgandine au mariage??
  • Noooon, surtout pas (Rires)
  • Des pannes du cortège du marié (mises sur le dos de la mégère qui aurait mis à contribution tous les marabouts du pays) on en parle??? Rires …

Les graines de la défiance étaient semées, elles ne cesseront jamais de croître.

Moi je retiens, le regard de Buur quand ma Badiene a soulevé mon voile, sa main dans la mienne durant toute la cérémonie.

Je retiens son Mme… Ma Femme avant de m’embrasser …
Je retiens le regard choqué et effaré de la dame qui accompagne la mariée dans la chambre nuptiale devant la panoplie de nuisettes, bine bine et strings que tu avais apportées… Je ris oh je ris … Son petit pagne en cotonnade blanc faisait vraiment pâle figure…

Elle voulait rester à côté au cas où??? (Rires)  Buur lui avait donné une grosse enveloppe pour qu’elle se barre et qu’on puisse faire nos folies que ses oreilles n’auraient certainement pas supportées…

La nuit de noces… Ne m’en parle même pas…. A 4h du mat la bonne dame était venue me réveiller pour la prière de l’aube! C’était quelle blague ça encore (Rires)

J’étais morte de fatigue, entre les préparatifs, mes voyages et les émotions mais j’étais HEUREUSE..

Ce matin là j’étais une femme comblée…
J’étais sa Femme… Madame …

Ma nouvelle vie venait de commencer…

Retour donc à la maison

Nouveau statut

Je dois me plier aux conventions
Je dois aller saluer ma belle famille

Et il faut me parer
A l’Africaine…

Le boubou est de rigueur…

Buur vient d’une grande famille traditionaliste de son pays et je dois faire bonne figure…

D’autant plus que je suis l’Etrangère qui lui a fait perdre la tête, l’opportuniste qui vient le dépouiller…

J’ai un soutien, de taille, ma belle soeur Binta… c’est elle qui doit m’introduire …

Elle en veut à l’autre qui ne lui a jamais réellement donné sa place de première ndjeke et je suis sa revanche personnelle…

Buur tient à m’accompagner lui même pour les présentations dans sa famille, du jamais vu dans leur tradition!! Les commentaires fusaient, elle lui a vraiment fait perdre la tête!!! Depuis quand un homme va présenter sa femme?

Première raclée

Partout où je vais on me fait bien savoir que je suis numéro deux, qu’on apprécie numéro un, qu’elle est ma Grande soeur (de qui se fout on?? Depuis quand on partage ça entre soeur tchiiiiiip)

Que je dois me mettre derrière elle et me soumettre à elle (non mais ???? Et puis quoi encore???)

Je sors de cette séquence dégoutée…
Je prends Tout ce qui ma été dit au premier degré… Je suis vidée…

J’apprendrai plus tard que ce sont des discours de circonstances, tout faits et que parmi celles qui m’avaient fait le plus mal j’aurais des alliées et des soutiens indéfectibles par la suite.

Buur sait ce que je ressens et pour lui une fois que cette formalité a été accomplie je devrai maintenir une certaine distance avec sa famille pour m’éviter ces désagréments. Je suis son épouse pas la leur … Vivons notre Amour et notre vie sans eux…

Quel Leurre!

 

 

Si vous avez raté les premières parties, vous trouverez

 

4 Commentaires

  1. Avatar

    Je viens de tomber sur cette chronique et j’adore! Vivement la suite avec sûrement pleins de rebondissements…

    Réponse
    • Jeela F.

      Bonjour Bigué. Merci pour le.compliment et bienvenue ici

      Réponse
  2. Avatar

    Service camarade amoul xanaa?vendredi c trop loin,aussi
    Bii suspense!Tu fais mieux que Danielle Steel,j’adoooore.

    Réponse
    • Jeela F.

      Loool, service camarade bi c’est fermé jusqu’à nouvel ordre, looooool

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Destins froissés

Destins froissés Il y'a des jours comme ça où brûler le feu est meilleur.Éviter le statique destin dans ces yeux de vivants aux arrêts. Parce que, pour beaucoup, ce n'est pas rose. Comme une vie à l'arrêt. Au rouge.S'arrêter pour ne presque plus repartir.Les rêves ?Il...

L’envol du Xalam 2

C'est l'histoire d'une bande de potes, qui a inventé sa propre musique. Préférant renoncer à la facilité, vivre dans le dénuement pour revenir encore plus fort. Le Xalam 2. https://soundcloud.com/dukokalam/lenvol-du-xalam-2/s-O2X112nTjST

6 ans dans nos vies

Je n’aime pas le mois de juillet, je crois que c’est un sujet que je n’ai jamais réellement abordé. Je ne l’ai, en vrai, jamais assumé. Avec toujours cette peur que l’énoncer le rende réel. Vous connaissez certainement ce sentiment, qu’on pourrait aussi appeler...

Suivez nous sur: