fbpx

Moi, cadre supérieure et deuxième femme – partie 5

par | 1 Sep, 2017 | Nouvelles | 6 commentaires

J’oubliais de te raconter le fameux jour où j’ai appris que… Je te raconte ça dans l’ordre…
J’étais allée rendre visite à une belle-soeur (épouse du petit frere de Buur) qui m’aimait bien…  Enfin, je croyais qu’elle m’aimait bien…

Car j’ai découvert plus tard que tout n’était que façade. Beaucoup trop tard, le mal était déjà fait, elle connaissait tous mes doutes et toutes mes peurs. Je lui ai montré mon désarroi et elle l’a raconté à qui voulait l’entendre, cette sorcière… Permets moi de faire ce coup de gueule…

Donc comme je te disais lors de cette visite, la Chacala, me dit l’air de rien: “Tu sais que ta co-épouse se pavane partout avec son gros ventre se targant de porter l’héritier de Buur (Il n’avait que des filles)… Qu’est ce que tu attends pour faire tes enfants?? Tu aurais dû le faire avant elle … Et patati et patata… ” Je n’entendais plus rien, le ciel me tombait sur la tête. Je ne devais rien laisser paraitre… Je continuais de faire bonne figure. Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur s’était logé dans ma tête, j’entendais ses battements et avaient l’impression que tout le monde était capable de l’entendre aussi.

Mais je suis une nouvelle fois KO debout!!!

(Pendant ce temps, dans ma tête) Quoi cette mégère était capable d’enfanter encore? Comment avait-elle fait ??? Par le verbe… Comme Marie??? Ce n’était pas possible autrement… Buur ne faisait plus rien là-bas!!! Comment pourrait-il ??? Je l’épuise physiquement, il est tout le temps là, et puis il m’a assurée qu’il faisait chambre à part !!! Je suis une triple Idiote! J’y ai cru! Je le hais…

Moi qui viens de faire une autre fausse couche…
Moi qui cherche désespérément un enfant …
Je hais la gourgandine
Je hais Buur
Et je pleure…… dans le silence de la chambre…

Gourgandine 1 – Compressor 0. Period!

Mariage d’une nièce de Buur…
Je ne veux pas y aller…
Je ne veux pas voir son ventre rond….
Je ne veux pas voir la preuve de sa trahison…
Le déni… La perfidie de l’amour…
Mes amies me conjurent d’y aller.
Il faut crever l’abcès et montrer à tout le monde que ça ne te fait ni chaud ni froid (Un calamar?? )
Je suis morte de jalousie ….
Ma meilleure amie prépare tout…
Avec le coeur…
Je serai tout simplement magnifique… Quitte à faire de l’ombre à la mariée… On s’en fout… On a des comptes à régler…
Et je dois la remercier car somptueuse je fus… La plus belle ??? Non, la mariée était splendide mais j’ai fait sensation (ne dit-on pas qu’il vaut mieux faire envie que pitié?)

La gourgandine n’a pas supporté mon entrée triomphale… (Apparence quand tu nous tiens!) elle est partie à mon entrée.

Même si mon ventre reste désespérement vide.

Elle croit que j’ai gagné, moi je suis convaincue qu’elle a gagné. On est toutes les deux des femmes blessées. Des victimes de la polygamie… La polygamie jeu de dupes…

Et ça jase partout dans la ville. Il parait que la nouvelle m’a laissée de marbre. Et c’est la preuve ultime que je suis réellement venue dépouiller Buur de ses biens et m’en aller… Un enfant ne fait pas partie de ce projet… Mon indifférence (feinte) dérange!

Gourgandine 0 – Compressor 1.

La gourgandine prépare sa revanche et elle l’aura de façon magistrale…

Autre cérémonie, j’y vais juste pour faire acte de présence… J’ai autre chose de prévu ce soir.

A peine arrivée et installée, le temps des salamalecs… Et une griotte se lève… Je ne la connais pas… Je ne l’ai jamais vue… Je ne l’oublierai jamais…

Elle s’empare du micro et annonce d’une voix tonitruante qu’elle a un message particulier pour la gourgandine… Ça y est elle a l’attention de tout le monde… Les curieux sont prêts, les colporteurs de news sont attentifs aux moindres réactions…
Il faut capter la réaction de chaque protagoniste du théâtre que Buur a mis en scène…

Et la dame se lance… Elle me regarde droit dans les yeux mais s’adresse à ma coepouse… Elle dit ceci que jamais je n’oublierai:

On peut être bardée de diplômes mais une femme sans enfant = ZERO
On peut voyager dans le monde entier mais si on n’a pas d’enfant à qui raconter ses histoires = ZERO
La femme la plus aimée et la préférée de son mari sans enfants= ZERO, car la finalité d’une vie et d’un mariage c’est sa progéniture….

Alors Gloire à la gourgandine Générale 3 étoiles et bientôt 4 étoiles car elle perpétue avec fierté son sang et le nom de Buur…

Accompagnée des applaudissements de l’assistance et des tam-tam

J’accuse le coup… Dommage pour les paparazzis, vous n’aurez rien de croustillant à vous mettre sous la dent…
Je ne réagis pas… Je fais celle qui n’a pas compris… Je ris avec mes copines pendant que ma belle-famille avide de sensation me regarde… Des âmes charitables veulent me faire comprendre l’offense coûte que coûte, croyant que j’avais toujours un problème d’appropriation de la langue, pour me faire réagir, mais je m’y refuse… Je ne mangerai plus de ce pain… Je ne vous ferai plus le plaisir de mes larmes ou de ma peine…  Désormais ma dignité et mon stoïcisme seront mes bijoux et ma réponse aux offenses ….
Je suis deuxième femme, j’ai appris, je sais rendre des coups, répondre aux offenses…  Mais je suis surtout la compressor et je ne descends pas dans la poubelle…

Je hurle ma douleur seule dans ma voiture en rentrant…

Je pleure tellement que je manque de faire un accident et me fait raccompagner par un gentil policier soucieux du fait que je ne sois pas en état de conduire…

Buur est hors de lui à la vue de mon état et quand on lui expliquera ce qui s’est passé il fera convoquer la griotte la menacera et lui interdira l’accès a la maison familiale…

Je ne l’ai plus revue mais je ne l’ai jamais oubliée.

Mes belles soeurs feront les frais de sa colère aussi, il leur en veut de ne pas me protéger et d’attiser les rivalités.
Il me réitère son amour devant sa famille trois jours après et son soutien devant toutes les difficultés que je rencontre par sa faute… Et l’affront est lavé… N’en déplaise aux jaloux …

Episode clos

Je rencontre ses enfants un samedi matin pour la 1ere fois.
Des enfants terrorisés…
C’est qu’ils avaient été briefés! Ils devaient rencontrer la sorcière, les pauvres ils n’avaient rien voulu boire de ce que je leur avais offert à leur arrivée.
Mais ils devaient passer la journée… Et ils ont bien été obligés de manger …
Assis au salon, ils me jetaient des regards (qu’ils croyaient discrets! ) Et observaient mes moindres faits et gestes…
J’ai noté leurs regards effarés lorsque j’ai embrassé leur papa à leur arrivée.
J’ai remarqué la distance qui existait entre eux et leur père et j’en ai été attristée. Ils le regardaient avec adoration (comme moi) mais ne s’en approchaient pas.

Ils étaient intimidés en sa présence alors je lui ai demandé de s’isoler pour nous laisser mieux faire connaissance.

De cette journée est né un Amour inconditionnel entre les enfants et moi et jusqu’à ce jour aussi incroyable que cela puisse être, ces enfants sont les miens au plus profond de mon coeur. Ils le savent et me soutiennent à leur façon par leur affection non feinte.

Ils savent la situation entre leur mère et moi, et bizarrement ces enfants n’ont jamais pris parti en tout cas jamais contre moi et ils en ont régulièrement fait les frais avec leur maman .
C’est vrai que lors d’une crise elle était partie huit mois les laissant avec leur père. Je les avais récupéré m’en étais occupée et nous en avons gardé de très beaux souvenirs (l’aînée me racontait hier une de ses bêtises et ma réaction à cette époque et nous en avons ri).
J’aimais tellement leur père que j’avais transposé mon amour sur ses enfants, ceux de ma rivale que je détestais toujours cordialement.

Je suis la deuxième maman, imposée de fait par le père mais j’ai réussi à devenir une maman de coeur. Et la gourgandine ne me le pardonne pas… Non contente de voler le mari je veux maintenant m’accaparer de ses enfants??? Sacrilège… Je ferai mieux de faire les miens…

Une femme stérile c’est un étage sans fondation et le ventre d’une femme ne doit être un cimetière (dit-elle – petit aperçu de la courtoisie de madame)

Cette guerre sera sans merci… A mes dépens et aux dépens des enfants.

 

Si vous êtes nouveau par ici, vous devriez commencer par lire les précédentes parties:

6 Commentaires

  1. Avatar

    Merci merci merci…un petit clin d oeil a toutes ses femmes qui souffrent de ne pas enfanter souffrance decuplee par la betise et le manque de tact humains…une maman de coeur vaut bocou plus qu une maman pondeuse…ceci dit compressor ” dotoko defati” lolll blague a part ta plume est sublime…big up

    Réponse
    • Jeela F.

      Looool, dotu ko defati.

      Merci beaucoup Tutu.

      Réponse
  2. Avatar

    J’adore, la preuve 4h00 du matin et je te lis au lieu d’aller me coucher 😂.
    Merci Tutu tu as trop raison une maman de coeur vaut bcp plus qu’une maman pondeuse

    Réponse
    • Jeela F.

      Merci beaucoup Biba. J’espère que tu as pu dormir. Passe une très belle semaine.

      Réponse
  3. Avatar

    Looool! Compressor, Buur ne t’as pas trahi deh! Non, je t’assure ils faisaient chambre à part…Buur n’a rien fait avec la Gourgandine! C’est juste que…avec les changements climatiques là, les spermatozoïdes peuvent s’évaporer…et elle a du en inhaler par inadvertance. Bon je dis ça, je ne dis rien!

    Réponse
    • Jeela F.

      Loooool RBD, togn baakhoul. Faut laisser Compressor pleurer.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Femme sur une charette au crépuscule

Sable et poussière

A L'ATTENTION DES LECTEURS: Cette histoire est tirée de faits réels, elle entre dans le cadre de la campagne #16joursdActivisme contre les #VBG ------- Désert aride, arbre sans feuilles tendant désespérément leurs branches vers un ciel peu clément. Telle une supplique...
TOP 20 des lives du Super Etoile

[Podcast] Top 20 des lives du Super Etoile – deuxième partie

Ce qui a toujours été impressionnant avec Youssou N’Dour et ses musiciens, c’est la qualité exceptionnelle de leur rendu musical en concert. En 39 ans d’existence, le Super Etoile a joué sur 5 continents, donné des milliers de concerts et gravé quelques disques...

[Podcast] – Top 20 des lives du Super Etoile

Ce qui a toujours été impressionnant avec Youssou N’Dour et ses musiciens, c’est la qualité exceptionnelle de leur rendu musical en concert.En 39 ans d’existence, le Super Etoile a joué sur 5 continents, donné des milliers de concerts et gravé quelques disques...

Suivez nous sur: