Miroir Maîtresse d’un homme marié – Episode 15

par | 5 Avr, 2019 | Nouvelles | 0 commentaires

Khady pleure toutes les larmes de son corps, encore aujourd’hui, elle ne comprend pas les colères de Issa. Il est totalement imprévisible. Elle a fait tous les efforts du monde pour qu’il puisse au moins remarquer qu’elle existe. Il la traite encore et toujours comme une moins que rien. En dernier ressort, elle vient de mettre ce qui lui restait comme argent chez ce marabout dont on lui a dit le plus grand bien. Il paraît qu’il fait des miracles, même dans les situations désespérées comme la sienne. La potion que ce dernier lui a remis a bien été versée dans son repas du soir ces 3 derniers jours. Encore seule ce soir devant la tv, elle se vide de ses dernières larmes, si Birame est capable de changer peut être que Issa aussi. Qui aurait cru cela possible.

Son sourire s’éteint aussi vite qu’il était apparu sur ses lèvres, quand une des maitresses de Birame appelle. Elle aussi a déjà fait l’erreur d’appeler une maîtresse de Issa. Ce n’était pas beau à voir.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Parle moi…

Tu sais que tout ce qu’on se dit reste entre nous Tu sais que personne ne te jugera. Et encore moins moi. Sois toi, tu oublies souvent qui tu es Dépose les armes, c’est l’heure d’être toi, seulement toi Range ce costume que tu arbores devant la face du monde. Sois...

Extrait de lecture

4 voix et de la musique. Des personnes qui me sont chères. Une émotion particulière... Un moment... Extrait de lecture "Les miroirs du silence" Avec les voix de Oumar SallKibili Demba CissokhoMohamed SowZoubida Fall Enregistrement effectué en avril 2019......

12 ans

Lettre à ma fille pour son douzième anniversaire... Bonjour ma chérie, comment vas-tu ce matin?  Cela fait quelques semaines maintenant que tu as hâte de voir ce jour. Nos conversations tournent beaucoup autour de l’adolescence, de la puberté, de l’après et du...

Suivez nous sur: