A ma fille 8 ans

par | 25 Mai, 2016 | Lettre à ... | 2 commentaires

Tu as eu 8 ans il y a quelques jours. Cette année pour la première fois j’ai eu beaucoup
de mal à écrire ton texte d’anniversaire.
Non pas parce que mon amour de mère a diminué ou parce que je ne sais pas comment
formuler ce que j’ai à te dire.
Tout simplement parce que cette année j’ai appris de nouvelles choses, concernant mon rôle de
mère et mes interactions avec toi.
Tout n’est pas beau, n’est pas rose dans notre relation.
J’ai eu peur de coucher tout cela par écrit.
Tu découvres que je ne suis pas parfaite, et moi, que nos enfants ne sont pas forcément à
notre image.
En tant que mère ai-je le droit de dire ces choses, de les écrire, je n’en sais rien. Mon
honnêteté prend le pied sur  la bienséance.
Est-ce une bonne idée, seul le temps pourra me le dire.
J’ai fait le choix de vous élever dans le respect de vos idées et dans le fait de dire ce
que vous pensez en tout temps et en tout lieu. Je ne dois pas alors me
censurer… Cela ne vous rendra certainement pas la vie facile, la mienne ne
l’est pas, j’ai dû aussi apprendre à la fermer à certains moments, mon plus
grand défi  personnel à ce jour.
Je me  retrouve confrontée à des doutes, des peurs
des choix à faire, de la colère, de l’énervement mais aussi et toujours de
l’amour et de l’attendrissement.
L’amour que je vous porte à ton frère et toi est incommensurable, et pourtant j’ai peur,
Peur que tu ne prennes pas le bon chemin,
Peur de ne pas savoir corriger certaines attitudes et comportements que je vois poindre
chez toi
Peur aussi d’annihiler ta personnalité sur l’autel de la normalité et de la bienséance
Peur de ne pas être une bonne mère, que veut d’ailleurs dire être une bonne mère, je n’en
sais rien, mais j’essaie de toutes mes forces
Peur de ne pas savoir te transmettre ce que j’ai appris ou t’apprendre ce que je sais ou
encore te guider sur ce chemin qu’est la vie, que moi-même je continue à
arpenter et à affronter tous les jours
Peur aussi de faire de toi quelqu’un empli de certitude et d’arrogance alors que tout dans
ce monde est incertitude, à quelques exceptions près
Peur de ne pas savoir faire de toi une fille et plus tard une femme pétrie de valeur,
est-ce d’ailleurs mon rôle que « de faire de toi… »
Peur de ne pas te donner les outils nécessaires afin que tu puisses par toi-même faire tes
choix
Peur de ne pas savoir respecter ceux-ci quand le moment sera venu pour toi comme pour moi
de les appliquer
Peur que tu  considères tout comme acquis et que tu ne connaisses pas la valeur des êtres et des choses.
Je crois que comme toutes les mamans ma liste de peur est infinie… ET pourtant à côté de
tout cela, j’ai largement de quoi être heureuse,
Heureuse d’être ta maman, et d’avoir la chance de te voir grandir tous les jours
Heureuse d’être la maman de la fille qui a un cœur grand comme la Terre, celle qui
trouve des excuses à tout le monde et qui ne garde aucune rancune dans son cœur
Heureuse d’être la maman de la fille de 8 ans la plus pétillante qu’il m’ait été donné
de rencontrer
Heureuse d’être la maman de la fille qui a la plus grande réserve de questions décalées
dans le monde
Heureuse d’être la maman de la grande sœur la plus déjantée du monde
Heureuse de te voir grandir tous les jours
Heureuse d’entendre ton rire tous les jours
Heureuse de te voir t’affirmer de plus en plus
Heureuse de te voir aussi emplie de vie
Ton père, ton frère et moi avons énormément de chance de t’avoir dans nos vies. Pour être
honnête, en ce qui concerne ton frère, je ne pense pas qu’il se rende compte
vraiment pour le moment.
Il est aussi de notre devoir, à nous parents, de rendre grâce au Tout-Puissant pour le
cadeau merveilleux qu’Il nous a fait, Toi !
Joyeux anniversaire ma princesse Boye,
Puisse le Tout-Puissant nous garder en vie longtemps ensemble… Je t’aime !

23/05/2016

2 Commentaires

  1. Avatar

    C’est grandiose,génial,trop beau……trop,trop,trop!
    Je perds mes mots,tellement la tendresse et l’amour qui enveloppent tes phrases sont…..OUF!

    Réponse
    • Jeela F.

      Merci beaucoup ma belle.Je suis honorée de t’avoir comme lectrice. Merci d’aimer mes mots

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Destins froissés

Destins froissés Il y'a des jours comme ça où brûler le feu est meilleur.Éviter le statique destin dans ces yeux de vivants aux arrêts. Parce que, pour beaucoup, ce n'est pas rose. Comme une vie à l'arrêt. Au rouge.S'arrêter pour ne presque plus repartir.Les rêves ?Il...

L’envol du Xalam 2

C'est l'histoire d'une bande de potes, qui a inventé sa propre musique. Préférant renoncer à la facilité, vivre dans le dénuement pour revenir encore plus fort. Le Xalam 2. https://soundcloud.com/dukokalam/lenvol-du-xalam-2/s-O2X112nTjST

6 ans dans nos vies

Je n’aime pas le mois de juillet, je crois que c’est un sujet que je n’ai jamais réellement abordé. Je ne l’ai, en vrai, jamais assumé. Avec toujours cette peur que l’énoncer le rende réel. Vous connaissez certainement ce sentiment, qu’on pourrait aussi appeler...

Suivez nous sur: