10 ans…

par | 14 Mai, 2018 | Lettre à ... | 6 commentaires

Joyeux anniversaire ma chérie.

Cette année comme chaque année je te laisse un mot celui-ci a une saveur particulière car il résulte de notre discussion de vendredi. Tu t’en rappelles?

Ta plus grosse peur est aussi une de mes plus grandes frayeurs. Je n’en arrête pas de vivre pour autant. La seule promesse que je ne pourrai pas tenir envers toi, c’est celle d’être définitivement là à tes côtés. Je ne t’ai jamais menti et ce n’est pas sur cette question que je commencerai. J’espère juste qu’Allah me laissera avec ton frère et toi le plus longtemps possible.

Ce qui est important pour la magnifique jeune fille que tu deviens, c’est ce que tu retiendras de nous quand nous ne serons plus là pour guider tes pas.

J’espère sincèrement ma chérie qu’au moment venu, tu nous pardonneras de n’avoir été que des êtres humains avec nos bons côtés comme nos moins bons.

Quelque soit les choix que nous faisons pour toi, ils ne sont animés que de notre bonne foi et de notre conviction profonde de faire pour toi ce qu’il y a de mieux.

En ce sens, nous ferons de bons choix mais nous ferons peut être des erreurs.

Tu nous as été livré sans mode d’emploi, avec l’instruction, très vague pour les jeunes parents que nous étions, suivante: « vous êtes des bergers pour votre progéniture, et le jour venu vous rendrez compte sur comment vous les avez élevés ».

Et  nous avons dû chacun aller puiser sur le legs de nos parents de nos grands-parents et de la société dans laquelle nous évoluons afin de composer ce modèle que nous appliquons. Il n’est pas universel, il est le nôtre. Il n’est pas parfait c’est celui que nous avons choisi. Et il est totalement hybride.

Tu nous en voudras des fois, tu nous en remercieras d’autres fois. Il n’y aura jamais de consensus définitif sur cette question.

En attendant, quand on ne sera plus là et que tu seras assez grande pour raconter des anecdotes sur nous à tes enfants et à tes petits enfants, n’oublie pas de leur dire ceci: quelque soit l’endroit où nous serons, proche ou lointain, une part de nous continuera à vivre en toi pour toujours.

J’espère que tu pourras comme je le fais avec toi et avec ma mère, à propos de mes grands-parents, avoir des flash-back de telle ou telle situation cocasse, parler d’eux pendant des heures et finir complètement en larmes et pourtant heureuses et apaisées d’avoir eu la chance de vivre cette vie avec eux. Je n’ai rien à jeter, j’en reprendrai volontiers une dose.

J’espère que tu pourras dire en toute sincérité, que je t’ai éduqué par l’exemple. Car j’ai appris à être meilleure pour te donner le meilleur.
J’espère que tu pourras dire en toute sincérité, que j’ai privilégié les mots comme canal d’expression de nos sentiments et de nos décisions.
J’espère que tu pourras en toute sincérité que nous avons privilégié l’argumentaire au détriment du « c’est comme ça et pas autrement ».
J’espère que tu pourras dire en toute sincérité que je suis la maman qui se prend le moins au sérieux au monde.

Que nos éclats de rire le soir au coucher, t’ont aidée à mieux dormir le soir et ont bâti pour toi l’appartenance à une famille heureuse et unie sur laquelle on peut compter.
Que nos concours de à qui fera le plus gros câlin à l’autre ont contribué à cultiver chez toi la joie.
Que tu as compris que ton bonheur ne dépendait que de toi.
Que tu as compris qu’en amitié comme en amour la dépendance est la pire chose à cultiver.
Que tu es la seule à décider de qui faire entrer dans ta vie ou pas.
Que le chemin le plus court pour se retrouver tout en haut des cimes est celui du travail sans relâche, de la patience, de l’obstination, de l’abnégation et de la pugnacité.
Que le jour où tu y seras tu devras travailler deux fois plus  fort pour y rester.
Que ton indépendance ainsi que ta liberté de pensée n’ont pas de prix.
Que toutes les fois où tu te sentiras seule et triste peu importe où je serai, tu pourras te confier à Celui à qui je t’ai confié à ta naissance, Celui par Qui nous sommes et Qui est le Meilleur Guide pour nous tous.

Puisses tu fêter des dizaines d’autres bougies en notre présence à tous.

La profondeur de mon amour pour toi est insondable… Je t’aime

6 Commentaires

  1. Avatar

    Joyeux anniversaire à ma fille à moi que je ne partage avec personne m’a copine la complice sama binôme Doundeul ba Doyal fall love you so much sweetie

    Réponse
    • Zoubida

      She loves you so much too… Dama tayyi si yeen gnaar

      Réponse
  2. Avatar

    Un Hacker en larme à 4h du mat just amazing, émouvant

    Réponse
  3. Avatar

    Merci maman je t’aime fort je ne veux pas que tu partes en me laissant dans ce monde

    Réponse
    • Zoubida

      Je t’aime aussi ma chérie, énormément

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

D’AUTRES PETITS RIENS…

Destins froissés

Destins froissés Il y'a des jours comme ça où brûler le feu est meilleur.Éviter le statique destin dans ces yeux de vivants aux arrêts. Parce que, pour beaucoup, ce n'est pas rose. Comme une vie à l'arrêt. Au rouge.S'arrêter pour ne presque plus repartir.Les rêves ?Il...

L’envol du Xalam 2

C'est l'histoire d'une bande de potes, qui a inventé sa propre musique. Préférant renoncer à la facilité, vivre dans le dénuement pour revenir encore plus fort. Le Xalam 2. https://soundcloud.com/dukokalam/lenvol-du-xalam-2/s-O2X112nTjST

6 ans dans nos vies

Je n’aime pas le mois de juillet, je crois que c’est un sujet que je n’ai jamais réellement abordé. Je ne l’ai, en vrai, jamais assumé. Avec toujours cette peur que l’énoncer le rende réel. Vous connaissez certainement ce sentiment, qu’on pourrait aussi appeler...

Suivez nous sur: